Remarques concernant la couverture du sol

1: Mulch ou mulching ou paillage ou paillis ou couverture du sol sont des termes qui recouvrent le même geste qui consiste à ne pas laisser le sol nu et à lui apporter directement des matériaux qui vont le protéger et/ou le nourrir.

certains praticiens préfèrent distinguer le mulch de la couverture :

pour mulcher, il faut établir un contact étroit avec le sol (aplatir les apports, pour nourrir la vie du sol par leur décomposition) ; mettre au-dessus un paillis qui sera plus aéré et qui servira de couverture.

2: Au jardin, préférer les ressources locales :

feuilles mortes, tontes de gazon, (5cms maxi),  broyats de “tailles” d’arbustes,  cartons , sans encre ni plastique;

 3: Les écorces de pin sont à éviter:

 trop riches en carbone , peuvent donc bloquer l’azote du sol; acidifient le sol et inhibent la vie du sol et la croissance des plantes fragiles; peuvent infester le sol et les plantes avec des maladies persistantes;

 4: Les feuilles de thuya ou cupressus inhibent la croissance des herbes indésirables et doivent donc être utilisées dans les allées mais pas en couverture du potager; de même que les feuilles d’arbres et d’arbustes persistants;

 5: Si vous n’avez pas assez de matériel, vous pouvez vous procurer, dans les jardineries, des paillettes de lin ou de chanvre, ou des coques de cacao;

 Ces matériaux maintiennent la faune et s’intègrent au sol en fin de saison.

 De plus, les coques de cacao apportent des éléments nutritifs.

 Si vous disposez de paille , vous pouvez la répandre jusqu’à 10 cms d’épaisseur;

6: Il existe, dans le commerce, des films biodégradables de compositions diverses ( voir le n°151 de la revue Les Quatre Saisons ) : vérifier qu’il ne reste pas 2% de film polyéthylène , qui s’effrite avec le temps mais qui est non biodégradable;

7: Ne pas oublier l’intérêt des pierres et débris de poterie ou autre: placés au pieds des plantes au printemps, ils peuvent contribuer au réchauffement du sol, tout en limitant les herbes sauvages;

8: Dans le même ordre d’idées, mettre des paillages clairs en été et sombres en hiver;

9: Pour lutter contre des herbes envahissantes, telles que le chiendent ou pour mettre en culture une friche, une couverture de cartons peut faire l’affaire.

Répandre tout d’abord un peu de fumier frais ou de compost; puis placer des cartons (sans encre de couleur), superposés comme les tuiles d’un toit.

Ensuite, recouvrir les cartons de bonne terre ou de vieux compost, sur une épaisseur de 10 cms.

Après avoir arroser copieusement, éparpiller de la paille sur une épaisseur de 12 à 15 cms d’épaisseur.

Cultiver d’abord des plantes solides: pommes de terre ou courgettes: en écartant la paille et la terre pour percer les cartons et mettre en place les plants.

This entry was posted in Couverture du sol. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire